La bibliothèque Marmottan devient la bibliothèque et villa Marmottan

Façade nord de la villa, photographie de Daniele Rocco, novembre 2021

Le 21 novembre 2022, après plusieurs mois d’études et de préparatifs, a débuté un important chantier visant à transformer la bibliothèque Marmottan.

La première phase des travaux concerne l’ancienne demeure de Paul Marmottan, désormais appelée villa.

Grutage de la  « base vie » des ouvriers travaillant sur le chantier, 14 novembre 2022

À l’origine sa maison de campagne – le collectionneur ayant sa résidence principale à l’hôtel de la Muette (actuel musée Marmottan-Monet), dans le XVIe arrondissement parisien –, devenu par la suite le logement de fonction de son bibliothécaire Paul Fleuriot de Langle, puis celui du professeur Bruno Foucart, directeur de la bibliothèque pendant plus de quarante ans, le bâtiment est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1984.

Sa rénovation nécessite par conséquent l’intervention d’ouvriers qualifiés supervisés par un architecte du patrimoine. En l’occurrence, c’est un duo d’architectes, Jennifer Didelon et Loïse Lenne, que l’Académie des beaux-arts, propriétaire de la bibliothèque et villa Marmottan et légataire de Paul Marmottan, a décidé de sélectionner après un appel d’offre pour la direction de cet important chantier.

Montage des échafaudages autour de la villa pour la restauration de la façade, 22 novembre 2022

La tâche est d’autant plus ambitieuse que le travail ne se cantonne pas à restaurer l’édifice dans le plus grand respect de son histoire et de sa construction, mais aussi à le transformer, dans la mesure où, si la galerie des estampes retrouvera l’aspect que les visiteurs lui connaissaient avant la fermeture de la bibliothèque en 2018, les autres espaces de la villa vont évoluer sensiblement.

En effet, conformément à la volonté du secrétaire perpétuel Laurent Petitgirard de redonner pleinement à l’Académie des beaux-arts son rôle de soutien de la création contemporaine1, la villa Marmottan disposera, au terme de ces travaux, de deux appartements-ateliers destinés à des artistes en résidence. Celui du premier étage sera dévolu à la composition musicale et celui du second aux arts plastiques. Un troisième appartement-atelier prendra place dans l’ancienne remise à voiture, située à proximité dans le jardin, et sera quant à lui dédié à la sculpture.

* * * * * * * * * *

Installation des échafaudages sur l’ancienne remise à voiture de Paul Marmottan, après le démontage de l’escalier extérieur en bois, 18 novembre 2022
Purge de l’enduit d’origine de la villa par les ouvriers de l’atelier Pierrenoël, 17 janvier 2023

Établie à Boulogne-Billancourt, l’entreprise Pierrenoël est spécialisée depuis 1844 dans la taille de pierre et les travaux de maçonnerie pour les monuments historiques.
Ayant officié à la rénovation du pavillon de Marsan, du couvent des Cordeliers ou encore de l’ancienne bourse du commerce (qui abrite l’antenne parisienne de la fondation Pinault depuis 2021), elle se consacre ici à la restauration des façades de la villa et de l’ancienne remise à voiture, des escaliers en pierre ainsi qu’à la réorganisation des espaces intérieurs.


Aperçu des travaux de déplombage des peintures par les techniciennes de l’Atelier de Ricou, novembre 2022

L’Atelier de Ricou, qui s’est déjà illustré sur des chantiers prestigieux (château de Versailles, hôtel de la Marine, Conseil constitutionnel…), est chargé du déplombage des peintures intérieures ainsi que de leur restitution selon leur état d’origine.
Ce long et minutieux travail consiste à sonder les murs afin de retrouver leur couleur originelle, c’est-à-dire la première couche de peinture, puis à décaper de façon chimique ou mécanique les différentes couches superposées au fil du temps pour enfin restituer un ensemble harmonieux et historiquement cohérent qui tienne compte des manques et lacunes.

* * * * * * * * * *

Bref historique de la bibliothèque et villa Marmottan

C’est dans les années 1890 que Paul Marmottan fait construire à Boulogne-sur-Seine ce qui va devenir à la fois sa « maison de campagne » (située à moins de 3 km de son hôtel particulier parisien) et son lieu de travail. Réunissant tous les ouvrages sur l’Empire qu’il a su collecter au gré de ses multiples pérégrinations, la bibliothèque lui permet de se consacrer à ses recherches sur l’administration napoléonienne mais aussi sur l’art et le goût de cette époque – lesquelles l’inspirent nettement pour meubler et décorer le bâtiment.

Depuis 1932 dans le giron de l’Académie des beaux-arts, légataire universelle de Paul Marmottan, la bibliothèque a d’abord été dirigée par Paul Fleuriot de Langle, puis par Bruno Foucart, de 1968 à 2010. Professeur d’université, cet historien de l’art reconnu, spécialiste du XIXe siècle, inscrit pleinement la bibliothèque Marmottan dans le paysage boulonnais en y organisant régulièrement des expositions de qualité consacrées à la période napoléonienne. Parallèlement, il renforce sensiblement la composante histoire de l’art des collections.

En 2018, l’Académie des beaux-arts reprend la main sur la gestion, qu’elle avait déléguée à la ville de Boulogne. Elle élit alors à la tête de la bibliothèque l’un de ses membres, l’historien de l’art et romancier Adrien Goetz, enseignant à la Sorbonne comme son prédécesseur Bruno Foucart, qui fut d’ailleurs son professeur et dirigea sa thèse de doctorat. Une belle histoire de transmission…

  1. C’est ainsi qu’a été décidé un programme d’accueil d’artistes en résidence, déployé par l’Académie des beaux-arts à la fois sur ses sites propres (villa Marmottan, villa Dufraine à Chars) ou en partenariat avec d’autres institutions (Cité internationale des arts, Villa Médicis, Casa de Velázquez, château de Lourmarin, abbaye de La Prée). []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Brice Ameille (8 décembre 2022). La bibliothèque Marmottan devient la bibliothèque et villa Marmottan. Bibliothèque et villa Marmottan. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r8tq


Une réflexion sur « La bibliothèque Marmottan devient la bibliothèque et villa Marmottan »

  1. Merci pour cet article bien informé et illustré, documentant avec précision ce beau chantier, en attendant les épisodes suivants avec impatience !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.