Des nouvelles du chantier

Alors que l’été commence, la rénovation de la villa Marmottan continue de progresser à grand pas.

Certes, il reste encore beaucoup à faire, mais les avancées par rapport à l’état que nous évoquions dans notre dernier article1 sont sensibles et font plaisir à voir.

Sous un soleil ardent, parfois de plomb, les ouvriers d’Antony Couverture, qui posent actuellement les couvertines sur les entablements, ont installé un nouveau « parapluie », c’est-à-dire un toit provisoire au-dessus de la galerie des estampes afin de permettre la réfection de sa toiture.

Le maître-verrier Nolwenn de Kergommeaux et ses assistantes de l’atelier Au passeur de lumière se sont attelées à la restauration des deux verrières intérieures circulaires : elles en nettoient les verres, les remplacent par des pièces identiques lorsqu’ils sont cassés et opèrent des reprises du mastic de vitrier.

Nolwenn de Kergommeaux, sous le « parapluie », devant l’une des verrières intérieures de la galerie des estampes, 27 juin 2023
Lanterneau d’une des verrières intérieures de la galerie des estampes, 27 juin 2023
Vue d’une des verrières intérieures depuis la galerie des estampes, 27 juin 2023

Déjà du temps de Paul Marmottan, ces verrières intérieures étaient protégées par une verrière assurant l’étanchéité du bâtiment. Pour des raisons évidentes (usure du temps, normes de sécurité…), celle-ci a dû être remplacée par une nouvelle verrière réalisée par l’entreprise suisse Jansen et installée par les ouvriers de Laber métal.

Grutage de la structure de la verrière Jansen, 3 juillet 2023
Grutage des verres de la verrière Jansen, 6 juillet 2023
Grutage des verres de la verrière Jansen, 6 juillet 2023

Sous ce toit de verre… le parquet de la galerie des estampes.
Il a été entièrement démonté pour traitement par l’entreprise Guegan, laissant provisoirement à nu lambourdes et augets.

Le sol de la galerie des estampes… sans son parquet d’origine, 22 juin 2023
Les lames du parquet de la galerie des estampes démontées et soigneusement classées (chacune a son numéro, qui sera bien utile au moment de la repose du parquet), 22 juin 2023

Les ouvriers ont également posé les premiers chambranles dans les appartements et les espaces communs, et ont commencé le plancher de l’une des chambres.

Les espaces communs au rez-de-chaussée de la villa, 28 juin 2023
Des portes qui vont bientôt rejoindre leurs chambranles, 27 juin 2023
Dans la chambre du premier étage, à la place de l’ancien carrelage… des lambourdes et bientôt un beau parquet, 5 juillet 2023

Au premier et au deuxième étages, les plaquistes de Pierrenoël ont fini de poser les cloisons, redessinant ainsi quelque peu le plan des logements.

De nouvelles cloisons, 27 juin 2023

Dans l’appartement-atelier dédié à la musique, un faux-plafond avec isolation acoustique a été installé.

Pose du faux-plafond dans l’appartement-atelier du musicien, 28 juin 2023

En parallèle, les ouvriers d’Ertelec s’occupent de l’installation électrique.

Un méli-mélo de fils que seuls les experts savent démêler, 27 juin 2023
L’installation électrique creuse de véritables galeries dans les murs, 27 juin 2023

Les plombiers de PCVE poursuivent quant à eux leur installation des différentes canalisations, notamment dans l’appartement-atelier dédié à la sculpture.

Installation des canalisations (eau chaude, eau froide, eau usée) dans l’atelier du sculpteur, 28 juin 2023.
Les plinthes accueillent les fils électriques et les canalisations distribuent l’eau chaude (arrivée et retour), 28 juin 2023

Enfin, dans les caves qui commencent à recevoir l’équipement technique, les ouvriers de Pierrenoël ont doublé les murs – grâce à l’usage d’une banche artisanale – d’un mur en béton de chanvre.

Ce matériau constitué de paille de chanvre et de chaux a la particularité d’être sain (ne dégageant aucun composant organique volatile), biodégradable et fabriqué à partir de ressources renouvelables. Il répond donc parfaitement aux enjeux environnementaux. Outre ces atouts, le béton de chanvre est un bon isolant acoustique et thermique, stockant la vapeur d’eau en saison froide et la libérant en saison chaude (ce qui permet de refroidir la pièce) 2.

La « salle des machines » : cette pièce du sous-sol renfermera la CTA (centrale de traitement d’air), 28 juin 2023
Détail d’un mur en béton de chanvre, 28 juin 2023
La bétonneuse qui a tourné à plein régime pour la fabrication du béton de chanvre, 27 juin 2023

Bien à l’abri dans une des pièces du sous-sol, posés sur une palette, les denticules et les médaillons soigneusement reconstitués par les ouvriers de Pierrenoël sèchent en attendant de regagner la façade de la villa.

Les denticules et les médaillons moulés par Pierrenoël, 27 juin 2023
  1. Voir https://marmottan.hypotheses.org/5749. []
  2. Pour plus d’informations, voir https://www.caue77.fr/architecture-et-patrimoine/le-beton-de-chanvre (consulté le 29 juin 2023). []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Brice Ameille (10 juillet 2023). Des nouvelles du chantier. Bibliothèque et villa Marmottan. Consulté le 15 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/r8ue


Une réflexion sur « Des nouvelles du chantier »

  1. Vivement la réouverture qu’on puisse voir in situ tous ces travaux d’une restauration-modèle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.