Archives de catégorie : Michele Morselli

Deux communications devant l’Académie des beaux-arts

Hier, mercredi 26 juin, nos pensionnaires Clara Baudet et Michele Morselli, ont fait part aux membres de l’Académie des beaux-arts réunis en séance plénière de leurs travaux menés durant leur résidence à la bibliothèque Marmottan.

Clara Baudet et Michele Morselli entourant Adrien Goetz, directeur de la bibliothèque et villa Marmottan, à l’Institut de France, le 26 juin 2024 ; photographie : Louis Paris

Clara a prononcé une communication sur les « adelphités franco-napolitaines dans la littérature post-révolutionnaire » et Michele a évoqué le « merveilleux de la légende napoléonienne dans les romans de jeunesse d’Honoré de Balzac ».

Leur séjour à la Marmottane touchant à sa fin, il nous reste à leur redire combien nous avons apprécié leur présence si chaleureuse parmi nous et à leur souhaiter bon vent pour leurs prochaines aventures.

Au revoir, Clara et Michele !

Portrait de pensionnaire : Michele Morselli

Michele Morselli, photographié par Léo Savigny, 26 septembre 2023

Docteur en Langues, littératures et cultures modernes (Université de Bologne, 2021), chercheur invité au CELLF de Sorbonne Université (2018-2019) et au Rirra21 de l’Université Paul-Valéry de Montpellier (2019), Michele Morselli poursuit actuellement des recherches au carrefour entre l’histoire et la théorie de la littérature, travaillant tant sur les poétiques romanesques au tournant des Lumières que sur la théorie des genres narratifs et de leur réception.

Sa résidence à la bibliothèque Marmottan est pour lui l’occasion d’étudier plus particulièrement l’imaginaire napoléonien dans les romans de la Restauration.

Parallèlement à ses activités de chercheurs, Michele Morselli enseigne la littérature française dans plusieurs universités d’Italie : à Bologne, Naples, Trieste, Macerata ou encore Parme.


Quelques-unes de ses publications :

Outre un numéro consacré au roman policier dans la littérature européenne (Le Roman policier : lire et écrire l’enquête en Europe, Rilune, n° 14), qu’il a dirigé en 2020, Michele Morselli a publié plusieurs articles, parmi lesquels on peut citer :

  • « Perdus entre Ancien Régime et Restauration. Revenants et légende napoléonienne du Centenaire au Colonel Chabert de Balzac », Cahiers ERTA , vol. 33-34, Perdre/Se perdre, 2023.
  • « La folie révolutionnaire face au récit frénétique : Irving, Borel, Dumas et un jeune homme allemand à Paris sous la Terreur » , dans Stéphanie Genand (éd.), Orages, n° 21, Temps insensés, 2023.
  • « “On n’a personne qui nous représente” : simboli e voci delle banlieues nei Misérables di Ladj Ly », dans Sabrina Fusari, Barbara Ivancic et Caterina Mauri (dir.), Diversità e inclusione. Quandole parole sono importanti, Milano, Meltemi, 2022, p. 169-188. 
  • « L’altro Lecoq : indagine e monarchia nei Mémoires di J. Peuchet (1838) », dans Gabriella Elina Imposti et Maurizio Ascar (dir.), Quaderni del Dottorato in Lingue, Letterature e Culture Moderne, n° 1, « Letterature e altri mondi : generi, politica, società », 2022, p. 97-112.